Guide du télémarketing en Belgique

Quels sont les contours et les exigences d’une action  ? Comment faire de cet investissement une réussite ? Éclairages.

Qu’est-ce que le télémarketing ?

Le télémarketing est une technique de direct marketing qui consiste à entrer en relation à distance, principalement par , avec un nombre potentiellement élevé de prospects ou de clients. Le tout, à faible coût.

A quoi sert le télémarketing en Belgique ?

En Belgique, le télémarketing ou la téléprospection répond à plusieurs objectifs. Il intervient à différents niveaux dans le processus de vente :

  • Belgique télémarketingEn amont de la vente :
    • pour obtenir auprès d’une clientèle ciblée des informations pertinentes sur le potentiel d’un marché ;
    • pour réaliser des enquêtes ;
    • pour présenter un produit/service ;
    • pour la prospection de nouveaux clients ;
    • pour enrichir une base de données ;
    • pour prendre des rendez-vous pour les équipes de vente ;
    • pour répondre aux demandes d’information du public
  • Pour réaliser la vente elle-même
    • pour la prise de commandes
    • et donc, pour générer du chiffre d’affaires
    • mais aussi pour la réception de demandes de devis
  • En aval de la vente
    • pour assurer un service après-vente ;
    • pour traiter les réclamations ;
    • pour améliorer la qualité du service (enquête de satisfaction)

Il peut être mis en place de manière systématique et continue dans la société ou servir pour des campagnes périodiques ou ponctuelles.

Télémarketing en Belgique : comment ça marche ?

Télémarketing en Belgique

La stratégie, on l’a vu, peut être soit active et initiatrice («  »), soit réactive («  ») quand elle vise plutôt à répondre à une demande émanant d’un prospect ou d’un client.

Selon l’objectif visé et les informations recherchées, un questionnaire est rédigé. Il est ensuite soumis à une population plus ou moins homogène et ciblée.

Les informations brutes récoltées en direct vont être traitées par une application logicielle de gestion de contacts appelée CRM (Customer Relationship Management).

Autrement dit, elles vont être transformées en données  – quantitatives ou qualitatives – commercialement exploitables.

La base de données ainsi constituée doit idéalement être régulièrement actualisée.

Cette opération de valorisation des informations recueillies constitue l’essence même du télémarketing.

Un domaine d’action de plus en plus étendu

Initialement, le télémarketing visait essentiellement les aspects opérationnels de la commercialisation.

Aujourd’hui, on assiste de plus en plus à un élargissement de son champ d’action. Ainsi, le télémarketing sert plus que jamais la communication interpersonnelle (one to one) :

  • en amont, en préparation d’action ou de campagne :
    • pour constituer ou enrichir des données
      • (psycho-) sociologiques ;
      • marketing (marché, concurrence, prix) ;
      • de communication (image, notoriété) ;
      • commerciales (présentation de l’offre)
  • en aval, au niveau du suivi et de l’évaluation de l’action :
    • marketing (rétention, fidélisation de la clientèle) ;
    • en termes d’assistance (par exemple par la mise en place d’une hot line téléphonique) ;
    • de conseil à la clientèle ;
    • et de qualité (analyse des besoins, client-mystère, gestion des plaintes…).

Sans parler du développement constant et rapide de la concurrence des nouveaux médias internet et des techniques qui y sont liés (web marketing, vente en ligne…).

Faites le bon choix pour votre télémarketing en Belgique !

Marketing Tags : , , , , .

Comments are closed.